Poudlard Nouvelle Génération

19 ans après les aventures du plus célèbre sorcier, vivez celle de ses descendants...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous êtes tout foutu! | PV Gab'

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vous êtes tout foutu! | PV Gab'   Sam 19 Jan - 3:27

Elle jeta un coup d'oeil à ses rouleaux de papier de toilette installer sur la table avant de tous les serrés dans plusieurs sacs. C'était passé minuit et elle planifiait son premier coup de la journée. Elle était étrange cette Weasley. Discrètement, elle entra dans la salle de bain des gars, s'assurant de ne pas être suivi, et y entra silencieusement. Ses pieds étaient nus pour une raison spécifique, pour ne pas se faire entendre. Elle s'approcha de la première toilette des gars et empoigna d'un sac, un rouleaux. Elle jeta un coup d'oeil autour avant de déchirer quelques papiers et de les déposer sur le trou. Elle en mit en masse, puis, tira la première chêne. Meg' fit même pour toutes les autres toilettes. Les gars auront une très belle surprise en réalisant le matin, qu'ils ne pourront pas aller faire leur besoin. Quel plan génial qu'elle avait eu!

Elle s'éclipsa du lieu sans faire attention où qu'elle marchait et fonça dans un inconnu. Il faudra qu'elle commence réellement à regarder où elle met ses deux pieds! Rapidement, elle se releva se dépêchant de s'excuser en arrangeant sa camisole bleue pâle et ses jeans.

«Je m'excuse sincèrement, je n'étais que parti faire une promenade. Je n'ai pas voulu rien faire de mal. Je pense que c'est mieux si je me dépêche vers mon...»

Elle coupa en plein milieu de sa phrase, puis réfléchit, qui n'était pas son habitude, et puis, continua à parler;

« ... Que faîte vous ici, vous! Ma soeur t'a envoyé pour me surveiller. Car tu sais, on est en compétition, celle qui fera la meilleure farce, benh, l'autre, il faudra qu'elle donne au gagnant 100£. Mais eum, à moins que tu sois un préfet... »

Son visage se transforma d'expression et de trait. Si oui, elle était dans le pétrin, encore plus bas que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Vous êtes tout foutu! | PV Gab'   Sam 19 Jan - 4:01

La solitude. Étouffante. Cinglante. Sans aucune issue de secours pour s'échapper. Simplement elle. Et toi. Cette sensation irréaliste nous donnant l'impression que nous sommes seuls au monde. Sur une planète où les gens ne comprennent pas. Sur un monde de méfiance et de traîtrise où son meilleur ami est justement ce qu'on craint le plus. Un courant glaçée qui pénètrent dans nos veines. Un intrus qui voyage dans nos artérioles. Un froid dans le soleil de la journée. Un nuage de malheur parmis notre oasis de notre bonheur. Prenante. Triste. Isolante. Voilà ce qu'était ce mal étrange .

Assis dans un fauteuil, le préfet sentait une sueur humide descendre sur sa nuque pour glisser sous l'épais pull qu'il portait. Il était atteint. Le solitude tentait de lui prendre la main, souriant d'un air carnassier en revêtant le faux masques portés par tant de gens. Elle riait. De lui. De son incapacité à se fondre dans la masse. De son manque de locacité. De sa faiblesse. De la discipline d'on il faisait preuve autour de lui. De ce cragrin immense qui pressait son coeur jusqu'à le faire éclater. Oui, elle était là et l'étouffait. Il suffoquait, tentait de reprendre sa respiration. L'éloigner. Chasser de ces yeux couleur carbone cette solitude qui voulait tout régir dans sa vie. Elle prenait tout l'espace. Elle était jalouse. Des rencontres qu'il faisait alors qu'il devait se morfondre. Oui. C'était ça. Elle crevait de jalousie et tentait donc de le replonger en son sein. C'était logique. La solitude. Tout ça à cause d'elle.

Faisait-il de la fièvre? Il l'ignorait? Délirait-il? Tout était possible. À côté de lui, plusieurs bouteilles de whisky trônaient misérablements autour de son fauteil, simple vestige dans un éclair de lucidité. Gab les apperçuts et eu un sourire évasif. Un mélande de mélancolie, d'incompréhension et d'insousciance. Perché dans les escaliers, un petit de deuxième année appréhendait le moment où le préfet prendrait conscience de sa présence. Il était rentré tard et craignait de remonter en haut, par peur de déranger ce serpentard à l'aspect assez...étrange.
Se retournant, le vert et argent puisa son regard dans le sien, constatant immédiatement ce qu'il craignait d'Y trouver. À savoir son propre reflet. Lamentable.

Congédiant l'intrus, il se dirigea vers le dortoir et piocha dans sa valise un T-Shirt moulant à la perfection ces bicepts ainsi qu'un jean ample. Il observa ensuite son reflet dans la glace, frissonant devant la vision qu'il avait de lui-même. Oh, il était séduisant. Mais l'alcool lui avait donné un air triste et des cernes s'étiraient sous ces paupières, eux-même engourdis, prouvant ainsi qu'il était encore dans les vapes. Dans un éclair de lucidité, il décida qu'une promenade lui ferait le plus grand bien et sortit à l'exétérieur.

Des pas. Qui courrait. Se rapprochait. Étais-ce elle qui venait à nouveau l'embêter? Il voyait d'étrange lumière, des nitescences argentés qui flottaient autour de lui en se répandant à chaque extrémité des corridors pour se transformer en un lys énorme, au pystil purpuril et au pédoncule d'une teinte violacée. Un dragon de feu tentait de croquer le végétal dans ces dents tranchantes comme l'acier. Puis, se retournant, il apperçut Gab qui le regardait avec stupéfaction. Sa gueule s'ouvrit, de l'encre de fleur s'écoulant encore cet ivoire de blancheur...
Le préfet se frotta les yeux, appeuré. Il divaguait. À nouveau.

Courant maintenant dans les couloirs, il ne prît pas connaissance de la forme au loin qui sortait de la toilette des garçons. L'impact acheva de le réveiller et il observa la jeune fille, l'esprit encore embrumé par des visions étranges provenant de son imagination. Elle bredouillait des paroles qu'il ne parvenait pas à comprendre. Hochant de la tête, non conscient que ces sourcils fronçés lui donnait un air vaguement colérique, il tenta de reporter son attention sur la demoiselle mais le sens de ces paroles lui échappaient tant celle-ci semblait débiter 100 mots à la seconde. C'était trop pour son petit cerveau encore tout mélançé. Dubitatif, toutefois conscient que l'heure du couvre-feu était passé, il bredouilla:

- Vous n'avez pas le droit d'être là...

Il avait raison, nah? Il l'ignorait. Il ne savait plus. Il ne connaissait plus. Il n'entendait plus. Il ne comprenait plus. Ces sens étaient K.O. Encore mélangé par le fait qu'il est réussi à sortir des paroles lucides et intelligence, il se força à regarder la jeune fille dans les yeux, prévoyant une nouvelle attaque orale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous êtes tout foutu! | PV Gab'   Sam 19 Jan - 4:38

Sa phrase fit brusquement couper par celui-ci. Il avait certainement raison. Elle n'avait pas le droit d'être ici, bien sûr que non. Mais s'il avait écouté, il aurait su qu'elle ne faisait qu'une petite promenade, ou au moins, ce qu'elle racontait. Son seul souci était lui, il fallait qu'il n'entre pas dans cette salle de bain, sinon. Paff. Une copie en plein front et moins de points pour sa maison. Tout le monde chialera et elle devra donner 100£ à sa jumelle. Ce qu'elle n'avait pas vraiment, pas encore! Mais c'était une de ses dernières inquiétudes. Elle n'aura qu'à l'amener se promener quelque pars d'autre, l'éloigner de la salle de bain et peut-être serait-elle protégé, mais il reste le fait que ce gars pouvait peut-être être un préfet. Qu'allait-il lui faire? Le gars semblait à moitié réveiller, avec des cernes et ivre, étrangement. Cependant, elle voulait quand même savoir ce qu'IL faisait ici. Et voilà qu'elle recommença à l'attaquer avec des paroles.

« Je n'ai peut-être pas le droit, mais certainement, toi aussi t'a pas le droit. En plus, saoul?!? Mais tu pensais quoi toi, en te saoulant?!? En plus, tu courais, mais de quoi. Il n'a quand même pas de dragon qui te poursuit, ici! Il ferait un dégât qui réveillerait peut-être tout le monde! »

Le voyant avec ce air si pitoyable, elle arrêta de parler en l'observant. Et puis, par simple curiosité, elle demanda:

« Ça va toi? Ta pas vraiment l'air de "filer" le grand. Tu es sûre que tu ne veux pas t'asseoir plus loin? Je ne sais pas... Ta vraiment l'air en un mauvais état. Quelqu'un t'a amoché? »

Elle tendit tranquillement la main après l'avoir frotté sur son jean, essuyant l'eau des toilettes. Elle rajouta avec un petit sourire par très convainquant.

« Moi c'est Maggy Weasley. »

Si jamais il se souviendrait du nom demain et dirait au directeur que cette personne était dans les couloirs après le couvre-feu, sa jumelle serait dans le pétrin et non elle. Pensant à la furiosité de sa soeur, elle regretta tout de suite. C'était sa soeur, pourquoi la trahir...

« Je blague, c'est Megan Weasley. Maggy est ma jumelle. »
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Vous êtes tout foutu! | PV Gab'   Dim 20 Jan - 6:05

Moins vite. Par pitié. Moins vite. Ne pouvait-elle pas parler tranquillement comme toute les filles normales qui se contentait de rougir en sa présence ou bien tout simplement de l'ignorer? Il sentit que sa tête l'élançait furieusement et il ne pût retenir un regard courroucé et glacial envers la jeune fille. Elle avait sans doute raison. À quoi avait-il pensé à se soûler ainsi? Bah...à rien en faite. Ce qui expliquait qu'il soit à la fois ivre et lucide.
Et qu’il voyait à nouveau le féroce reptile qui se pointait devant lui, agitant avec furie sa tête, tentant par la même occasion d’écraser l’adolescente avec ces énormes pattes. Il était d’un rouge nacré et ces écailles étincelaient dans l’obscurité, comme des couches de métaux qui se disloquaient. Se frottant à nouveau les yeux, Gab tenta de reprendre contact avec la réalité,faisant disparaître la créature de feu de son hallucination. Il perdait le fil de ce que disait la gryffondor, persuadé de toute façon que ce n’était pas très important. Que faisait-il là? Bonne question. Mais y répondre serait inutile. D’autant plus que même si l’heure de couvre-feu était passé, et même en étant ivre, il avait le droit de circuler dans les couloirs. Bah ouais…c’était l’heure de sa ronde. Mais sa bouche encore pâteuse refusait de dire des choses aussi intelligente. Il se contenta d’haucher légèrement de la tête, tentant de reprendre des pensées normale. Elle avait raison. Pourquoi avait-il bu? C’était stupide. Puéril. Mais le liquide tentateur avait su le rendre heureux. Du moins, pendant l’espace de quelques minutes, il avait crût l’être. Une douleur lancinante lui montait à la tête, suivit d’une épouvantable envie de vomir. S’en était trop. Évitant la main tendue de la jeune fille et s’en prendre la peine de lui répondre, le préfet se précipita vers la salle de bain, ouvrant à la volée le cabinet le plus proche pour anti-periltaltimiser. Ce qui n’était pas très agréable ni très beau à voir, surtout lorsque celui-ci constata que les toilettes étaient bouchées. Dans un nouvel éclair de lucidité, il comprit enfin ce que faisait la jeune fille à cette heure. C’était enfantin. Mais ça la concernait. Se sentant déjà mieux, malgré sa tête qui continuait à tourner, Gab chercha dans sa mémoire la formule adéquate. Après trois reprises auquel il se mit à tituber d’un air pathétique, il réussi à remettre toutes les toilettes à leur état normal. Il sortit ensuite de la salle de bain, se plantant devant la jeune fille trop loquace à son goût avant de bredouiller,encore un peu sonné :


-J’suis préfet. Et toi..

Il étouffait à nouveau. Non suffoquait. Qu’est-ce qu’il disait déjà? Préfet…Les mots tournoyait dans sa tête et il tentait de les remettre en place pour formuler une phrase correcte.

-…avoir de sérieux ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous êtes tout foutu! | PV Gab'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous êtes tout foutu! | PV Gab'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quand un seul être vous manque, tout est dépeuplé." Victor HUGO
» Le Saviez-vous ? (astuces en tout genre)
» MARY-ANN ? Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
» ♣ Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ♠
» Proposer un verre à un vieil ami est un plaisir! Surtout quand le patron vous offre le tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Nouvelle Génération :: Poudlard :: Sixième étage :: Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: