Poudlard Nouvelle Génération

19 ans après les aventures du plus célèbre sorcier, vivez celle de ses descendants...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Lun 28 Jan - 1:02

Chloé déambulait doucement dans les couloirs du quatrième étage de Poudlard. Il était près de six heure trente, les cours avait pris fin il y a deux heure et après avoir passé un petit bout de temps dans la salle de bain des préfets, elle se promenait doucement pour rejoindre sa salle commune, dans la grande tour. Elle était joliment vêtu, un jean serré, une chemise très classe, très légère, les trois premiers boutons étaient ouvert. Son sac à main était posé sur son épaule, et ses long cheveux tombait soigneusement en cascade jusqu'au bas de son dos. Sa démarche était belle, simple. Elle était superbe, il fallait l'avouer, et elle le savait.

Sur le chemin, elle rencontra un groupe de Serd' de septième années, elle s'arrêta à leur hauteur et échangea quelques paroles avec eux. C'était des mecs, du moins la plupart. Les quelques filles présentent la regardait mal, elles étaient jalouse, Chloé le savait. Cela la fit sourire. Elle en avait marre tout à coup, sa rencontre avec Gabriel lui avait ouvert les yeux. Elle voulait toujours avoir l'avantage maintenant, toujours.

Un Rdv ? Oui ce soir, avec un des mecs, le plus beau. Evidement. Chloé se laissa aller, elle parla avec eux, premier éclat de rire, suivit de beaucoup. Les filles partirent, énervé, jalouse. Bon débarras. Chloé continua à rigoler avec le groupe puis repartit, en direction de la tour. Elle fit tomber son sac, mince!

Ce qu'elle ne savait pas c'était que quelqu'un l'observait depuis tout ce temps, quelqu'un avec qui elle avait passé une soirée quelques jours auparavant. Un vert et argenté .. Gabriel. Elle ne lui décrocha pas un regard, se baissant légèrement pour ramasser ses affaires.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Lun 28 Jan - 1:15

À l’extérieur, on pouvait apercevoir d’épais flocon qui venait se poser sur le sol déjà gerçé de tant de pleurs glacés. Les sapins secouaient tristement leurs branches, en tentant d’échapper à cet pancrace, dernier retour et espoir de l’hiver avant de disparaître sous une chaleur pesante et inutile. La forêt interdite n’était pas laissée en plan. Camouflé par d’épais rideau de brume, des cristaux à la fois liquide et gazeuses s’amusaient à tournoyer autour, renforçant l’atmosphère lugubre qui y régnait déjà. Appuyé sur le cadre de la fenêtre, le front appuyé contre les carreaux d’une froideur sans pareil, Gab regardait ce paysage à la fois violent et magique. Une migraine tout aussi foudroyante lui tapait les tempes, lui donnant ainsi une mauvaise humeur assuré. Gueule de bois. C’était assez clair et précis, nah? Il revoyait déjà vaguement les bouteilles d’alcools entassés près du fauteuil de sa salle commune…ainsi qu’une brève escapade dans les couloirs. La raison? La solitude. Pauvre serpy…il étouffait. Se sentait prit au piège. Et ce peu importe ce qu’il pouvait faire. Dans le fond, il comprenait sa sœur d’être tombée malade pour resté à Myrtgal. Elle aussi ne devait pas apprécier d’être enfermé. Confiné dans une salle, assigné à une maison qui nourrissait une guerre sans merci à l’opposé. Elle aussi était une verte et argent. Mais en plus pire que son frère. Froide. Cruelle. Avec ceux de sa propre maison. Sauf avec Gab. Oui, avec ces deux-là, c’était l’amour fou. Un pur amour fraternel, sans complication ni mensonge. Une amitié durable et à long terme. Mais voilà…sa colombe s’était envolée. Oh, elle n’était pas décédée. Mais elle était si loin…Trop loin à son goût. Et dire qu’elle ne reviendrait sans doute pas à Poudlard avant l’année prochaine…La pauvre, elle allait devoir recommencer sa dernière année!

Elle, aurait été sans doute en mesure de le conseillée sur ce qui s’est passé à Pré-au-lard, pendant le temps des fêtes. Elle lui aurait sans doute dit ce qu’il savait déjà : à savoir qu’il avait agit en parfait salaud. Et peut-être, avec un peu de chance, l’aurait-elle gratifié d’une ces remarques acerbes qui le remettait d’aplomb. Mais elle n’était pas là…Il lui avait bien envoyé une lettre, mais la distance était longue à parcourir jusqu’à Myrtgal, et il préférait éviter les sujets trop personnels dans les courriers par hibou. Ah, la vie ! Si compliqué et pourtant si simple! Il y a de cela quelques jours, plusieurs même, il avait commis une gaffe. Ce soir là., il était aussi feeling . Foutu alcool qui ne sert à rien…Mais les remords aussi sont inutiles. Et puis, sa seule bêtise , avait été d’embrasser cette fille. Belle. Gentille. Mais à gryff. Qu’est-ce que ça changeait? Rien. Et puis, n’avait-il pas convenu avec lui-même que cette soirée ne serait qu’un divertissement? C’était peut-être ça qui le troublait. D’avoir non seulement agit en cave, mais en plus, d’avoir pensée comme tel! Un pauvre type, voilà ce qu’il était. Un ange déchu qui avait échoué sur une planète où il ne comprenait rien…

Même ces réflexions n’étaient plus très clair, et la douleur muette qui s’insinua dans son cerveau engourdi par le froid de la fenêtre le contrit à se lever. Piochant dans sa valise, il revêtit un pentalon noir ainsi qu’un léger T-Shirt, laissant transparaître sa musculature. Qu’allait-il faire de sa journée? Bof…flâner? Chialer après des petits mômes? Boire encore un whysky? Toutes ces idées étaient fortes alléchantes, et il décida de toutes les appliquer…sauf la dernière. Jusqu’à nouvel ordre, il allait devoir arrêter les boissons. Les conséquences étaient trop lourdes pour qu’il s’abandonne à ces chimères. Il commença donc à marcher dans les couloirs, abstrait de tout ce qui passait autour. Jusqu’au moment où il l’aperçût. Chloé. Bah ouais, il se rappelait son nom. Elle avait laisser tomber son sac, mais il ne fît aucun geste, se contentant de l’observer, sans mot dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Lun 28 Jan - 21:58

Chloé posa son sac haute couture sur ses épaules et se perdit un instant dans ses pensées. Ce sac c'était son père qui lui avait offert, dans un grand magasin, il avait coûté l'équivalent de six salaires mensuel d'un sorciers de classe de moyenne. C'était il y a deux ans à peu près, elle se souvenait de son jour merveilleux. C'était au début du mois de Juillet, il faisait naturellement chaud et ses cheveux brillait sous l'éclat dorée du soleil, elle avait passé toute la journée avec son père à faire les boutiques aux chemins de traverse. Ce jour là, ils avaient mangé des tonnes de glaces et friandises en tout genre, ils avaient rigolé comme jamais et acheté une quantité phénoménale de vêtements, notamment une robe de bal splendide qu'elle avait mise lors de sa cinquième année, si les garçons étaient déjà à ses pieds, là elle avaient du les ramasser à la petite cuillère, toujours en compagnie de sa meilleure amie Cait' évidemment. Le sac, elle l'avait vu depuis bien longtemps, son père le savait et il le lui avait offert, avant de lui annoncer qu'il l'aimait, et qu'il l'aimerai toujours. Chloé avait verser une larme ce jour là, plusieurs même, de joie et de bonheur, c'était merveilleux de savoir qu'il y avait une personne sur qui on pourrai toujours compter, quoi qu'il arrive. Son père était un homme formidable, sa passion était la photographie, il avait pris plusieurs clichées d'elle, depuis qu'elle était toute petite, c'était le seule homme qui ne la ferai jamais souffrir, sauf peut être en ce moment. Un voyage d'affaire loin, très loin d'elle. Une déchirure. Cela faisait trois mois qu'il était partit, les nouvelles se faisant de plus en plus rare, il lui manquait. Terriblement. Une complicité presque infantile avait toujours réunit la petite fille et la papa, au grand regret de sa mère, qui voulait passer plus de temps avec elle. Mais Chloé était vite lassé d'entendre ses discours sur le sang pure, l'argent et la supériorité de leur famille. Elle resserra un peu plus son sac contre elle, toujours rêveuse, bientôt il reviendrai, bientôt.

Aujourd'hui la jeune fille avait suivit ses cours avec la plus grande attention, elle aurai ses ASPICS, avec une mention Optimal, elle le savait, elle avait tout fait pour, et quand Chloé voulait quelque chose elle faisait tout pour l'avoir et c'était rarement trompée. La détermination, c'était une qualité ou alors une réalité ? Peu importe, c'était un aspect de la personnalité de la demoiselle Warren. Les cours étaient de plus en plus difficile, mais ce n'est pas pour autant que la jeune fille relâchait ses efforts, elle travaillait raisonnablement, elle as assimilait vite le plus important, sans être obligé de rester trois heures sur une dissertation, vite et précis, les mots clefs de toute réussite. Mais au fond elle n'avait même pas besoin de les réussir ses ASPICS, ni d'avoir une mention Optimal, elle avait même pas besoin de travailler, son argent la rendait millargallion sans le moindre effort pour toute sa vie et ses générations prochaines, alors pourquoi elle faisait tant d'effort pour réussir ? Par simple fierté ? Non, bien sur que non, Chloé avait le sens des valeurs et pour elle réussir ses examens était d'une importance capitale, et pour son père aussi, alors elle réussirai, comme toujours, Vive Poudlard!


Elle releva la tête et posa ses yeux clairs sur le jeune homme qui l’observait en silence, toujours aussi bavard le jeune homme, elle n’avait rien à lui dire, il avit profité d’elle, mais elle aussi. Enfin pas exactement, disons qu’ils étaient tout les deux bien imprégné d’alcool, et qu’ils étaient tout les deux très beaux (xD) alors qui se ressemble, s’assemble. Mais la dernière phrase de leur rencontre avait été très clair « c’est la première et dernière fois qu’on se voit.. » Gabriel ne voulait pas connaître la jeune fille, que ce soit pour une amitié ou une relation amoureuse, du moins c’est ce qu’il lui avait fait comprendre. Tout ce qu’elle pouvait faire c’était le snober de haut en bas, lui montrer qu’elle était belle, qu’elle plaisait, et qu’il perdait quelque chose, mais après tout il n’en avait rien à faire non ? Ou si elle comptait pour lui, de n’importe quelle manière, il n’était pas le plus doué pour le lui montrer. Elle resta donc immobile, le regardant doucement, son visage se radoucit malgré elle, ah non cela suffit ! Elle reprit son air supérieur, et ignora froidement le jeune homme.

Si Gabriel voulait faire avançer les choses, il devrait combattre son esprit bornée et solitaire, et faire le premiers pas. Pour une fois.





_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 30 Jan - 22:03

Malaise. Allez, tous en cœur! C'était l'histoire d'un petit poussin, qui voulant aller prendre un bain, mais rencontre maman poule, pour qui il a le coup de foudre. Putain. Pas possible le nom de chose sans sens à lequel on peut penser lorsqu'on tente de garder un vissage impassible. Bon, dans le cas de Gab, c'était aisé puisque s'en était une habitude, mais n'empêche. Comment adopter l'attitude décontractée lorsqu'on a qu'une seule envie : partir en courant dans l'autre direction? Pas si atroce ? Ce l'était! Cette jeune fille qui se tenait devant lui, et qui était somme toute, très jolie, était celle qu'il avait embrassé il y a de cela quelques jours…à moins que ça ne soit des semaines. Qu'es-ce que ça pouvait bien changer? Il l'avait laissé en plan, avec la précision cruelle que ce n'était qu'un passe-temps. D'accord, elle devait le savoir depuis le début que ce n'était pour une soirée – si on peut dire les choses ainsi – mais en final, la chose restait la même. Il avait agit en beau salaud. Le mutisme du jeune homme était maintenant facile à comprendre, nah? Accoté sur le mur, il se força à observer la jeune fille sans que ne serai-ce qu'un sourire, ne trahisse ces pensées. Devait-il dire quelque chose? Nah…il préférait se taire. Une fois ne serait pas coutume. Ou plutôt, oui. Mais c'était justement dans ces habitudes.

Elle aussi le regardait. Mais avec froideur. Normal. Et pourtant, plutôt que de chercher à s'expliquer ou à être sympa, le serpy lui renvoya un regard glacé, rempli de haine et d'ingérence. Ce qui était très loin de son véritable état d'esprit. N'empêche…Il n'avait pas à craindre que celle-ci soit blessé de sa manière d'agir. Après tout, elle avait tout les mecs de la terre à ces pieds…Quoi demander de plus? Se mordillant à nouveau la lèvre inférieur, seul signe démontant sa fausse-nonchalance, Gab se prit à regretter aussitôt ces pensées. Chloé, n'était sûrement pas ce genre de fille. Et il était sûrement pire. À la seule différence que dans son cas, il parlait rarement. Et que de telle chose, comme embrasser quelqu'un qu'on connait à peine, lui arrivait rarement. Mais bon…pas la peine d'en faire un drame. Et puis, n'était-elle pas, quelques minutes auparavant, en train de draguer des garçons ? Interprétation typiquement masculine que de se dire que nous avons raison d'agir ainsi…Agir comment? Comme un cave. Car, plutôt que de s'expliquer, le serpy dit:


-À ce que je vois, tu ne manque pas de proie.

2 en 1. Étrange comment il pouvait se montrer antipathique cette semaine…Remarque, il avait ces raisons. Son but n'était pas de provoquer la jeune fille, mais de l'éloigner. Car c'était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 30 Jan - 23:14

Chloé resta quelques instants immobile, elle n’avait pas l’intention de faire le premier pas ou de montrer d’une quelconque manière qu’elle avait envie de lui parler, ou même qu’elle ressentait une sorte de boule au fond de sa gorge. Non, il fallait qu’elle se répète intérieurement qu’elle n’avait absolument rien à faire du jeune vert et argent. Il le fallait. Pourquoi ? Parce que ce jeune homme n’étais qu’un lâche, il n’assumait pas ses actes et encore moins les conséquences. En l’embrassant elle savait après tout que ce n’étais que « pour la soirée » ? Peut être pas. Après tout..

Un regard de glace, sans flancher. Elle tenait assez bien la distance, et on pouvait presque croire qu’elle était une jeune bourge hautaine et égoïste, à première vue. Pas si on la connaissait vraiment, la seule personne qui sache vraiment qui elle est reste évidemment sa chère meilleure amie Cait’. Tient, qu’es ce que lui conseillerai son amie en ce moment même ? Sûrement de l’ignorer, de partir en le laissant se morfondre derrière elle, oui ne même pas lui adresser un seule regard, une seule attention..

La jeune fille passa une main dans ses cheveux, puis affinant légèrement sa taille de guêpe, s’apprêta à partir en direction de sa salle commune, dans une des grandes tours du château. Elle tourna les talons, mais une voix, qu’elle s’attendant pourtant plus à entendre, s’envola du jeune homme. Une niaiserie. C’était une blague ? Il n’en avait pas assez fait, il fallait qu’il en rajoute une couche ? Ou alors c’était de la maladresse pure et profonde. Pour une fois, il aurai mieux fait de se taire, ah chut !

Maintenant il fallait faire un choix. Lui faire comprendre qu’il ne la laissait pas indifférente ou jouer la froideur pour lui faire comprendre que ce n’étais jamais une fierté d’avoir joué avec les autres, involontairement ? Peu importe. Elle se rapprocha un peu de lui, pas trop près non plus, faut pas abuser hein ! Elle le toisa de haut en bas, puis répondit, un jolie sourire flottant sur ses lèvres :

"Oui.. tellement que je ne sais pas lequel choisir"

Elle était belle.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Jeu 31 Jan - 4:05

Comment décrire l’incompréhension à son plus pur état? Il aurait voulu être sympa envers la jeune femme et lui fournir les explications qui auraient dût être donné. Mais il ne pouvait pourtant dire que des paroles acerbes et cruelles qui ne faisait que renforcer la pathétique image qu’il avait de lui-même. Était-ce donc ce qu’il voulait montrer de lui? Un serpy digne de Salazar ou le presque homme qu’il était, dans ces qualités et ces défauts, son insociabilité mais aussi, son habituel je-m’en-foutisme? Le problème n’était-il pas dans ces propres pensées, controversés et différentes de seconde en seconde? Comment trouver un sens dans ces réflexions alors qu’il ne comprenait pas comment il pouvait, il y a de cela quelques minutes, éprouver une haine intense envers cette fille et maintenant…Et maintenant, rien. Car en faite, il ne savait pas ce qu’il voulait. Paraître pour un pauvre type? Était-ce vraiment cela, son désir? Non, bien sûr. Mais pourquoi agir en conséquence alors? Parce que c’était la seule solution. Sinon, il aurait fallu expliquer à la jeune fille qu’il n’avait pas souhaité la revoir pour une raison bien précise. Parce qu’il avait craint d’éprouver dans le futur des sentiments bien plus profond que du désir à l’égard de la jeune fille. Et une telle chose aurait engendré un grand nombre de chose. À commencer par le fait qu’à partir de ce moment, il aurait été dépendant de ces sentiments. Et que la jeune fille n’aurait eu qu’à choisir parmis des tonnes de prétendants. Or, il n’était pas un mouton. Ni un de ces mecs pathétiques qui se jettent carrément au pied d’une fille. Nah…il avait sa fierté, et son orgueil. Mais surtout…ces problèmes.

Était-ce pour cette raison qu’il se montrait aussi désagréable avec Chloé? Sûrement. Comment aurait-il pu se résoudre à parler à cette fille alors que c’était ce qui le rebutait le plus? Il était pourtant une personne qui maîtrisait bien son vocabulaire, mais il craignait sans cesse dans dire davantage que nécessaire sur lui et c’était pour cette raison qu’il restait toujours silencieux. Et s’il avait été plutôt bavard l’autre soir, du moins plus que d’habitude, il n’était pas prêt de recommencer une fois sobre. Pourquoi tenait-il tant à protéger sa vie, jusque dans les moindres détails? À cause de son passé qui était plutôt chargé. Et qui pouvait entraîner un lot de répugnance ou d’incompréhension. Alors, oui, le silence était la meilleure solution. Sauf dans ce cas-ci. Car il le sentait, il allait devoir parler.

En voyant qu’elle s’approchait, il avait presque espéré pendant quelques secondes qu’elle le gifle. Pourquoi ne l’avait-elle pas fait? N’était-ce pas plus aisé de se défouler sur lui? Pourquoi avait-elle prit ce sourire qui l’agaçait tant? Et pourquoi réfléchissait-il comme une fille? Et merde alors! Peut-être que l’alcool engloutit la veille n’avait pas encore totalement déserté son corps…N’empêche, il allait devoir trouver un truc à répondre. Sans se départir de ce visage faussement impassible, il finit par dire, en articulant lentement comme-ci chaque mot pesait une tonne :


-Pauvre de toi. Je te plains, vraiment.

Lamentable. Mais c’était à son niveau, nah?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Jeu 31 Jan - 20:07

Chloé resta impassible, son visage était le même, très joliment affiné accompagné d’un sourire presque naturel. Rester belle en toutes circonstances ? C’est comme ça qu’on dit non ? Elle encaissa, douloureusement. Elle pouvait penser ce qu’elle voulait, retourner la situation dans n’importe quel manière, elle se devait d’avouer que les paroles du jeune homme ne lui faisait pas aucun effet. Pourtant la réponse cruelle du Serpentard aurai du embellir ce sentiment de haine qu’elle éprouvait pour lui, alors pourquoi cela lui faisait autant de mal ? Qu’es ce qu’elle lui avait fait au juste ? A part l’embrasser ? C’était cela n’est ce pas, elle n’aurai pas du lui voler cette parcelle de lui même, peu être qu’il n’aimait pas se dévoiler, offrir un peu de lui à quelqu’un d’autre. Ou bien si il le faisait, car un homme éprouve toujours certains besoin, il le faisait avec quelqu’un qu’il était sur de ne jamais revoir. Mais il savait très bien qu’il allait se revoir non ? Tout les deux en septième année et préfets en plus, même si il essayer de se démontrer le contraire, tout au fond de lui il devait bien se douter qu’il recroiserai la jeune fille, que leurs regards seraient à nouveaux réuni, l’espace d’une seconde ou d’une nuit. Mais il reculait, il jouer la froideur pour éviter de connaître la Griff’. Mais pourquoi ?
Tout cela était tellement abstrait, les opposés s’attirent ?
La riche, belle et populaire demoiselle, et le solitaire, mystérieux et glaciale monsieur.
Fiction ou réalité ? On se le demande encore ..

Chloé eu un petit air malicieux, enfin du moins c’est ce qu’elle espérait montrer, un groupe de septième année passa devant eux, ils n’avaient pas l’air surpris de voir une Griff’ et un Serp’ en pleine conversation, mais après tout ce n’était qu’un détail, et dans le château les étudiants savaient bien qu’ils ne pouvaient pas se permettre de juger une Warren. Certains visages s’éclairèrent en passant devant Chloé, elle leur fit un signe de tête et un jeune homme lui fit un bref clin d’œil, l’air séducteur. La jeune fille n’y prêta aucune attention, du moins au fond d’elle. Extérieurement, elle lui rendit un jolie sourire, sans le penser vraiment cependant. Elle reporta ensuite son attention sur Gabriel et répliqua froidement, sans ciller :

"Pas autant que moi."


Mais qu'es ce qui se passait ? Eux qui avaient passé une superbe soirée, qui avaient parler et rit aux éclats, qui avaient frôlé l'interdit au cinéma, danser tout deux serré enlacé. Eux qui c'était embrassé, plusieurs fois, lors d'une soirée et d'une nuit. Maintenant les deux jeunes gens ne se disaient même pas "bonjour" mais se lançaient des remarques moqueuses et cruelles en pleines figures. A quoi bon ce petit jeux ?
Pour se protéger ? pour empêcher un quelconque sentiment de naître entre eux ? Car après tout, ce sentiment nous rend vulnérable, ce n'est qu'une faiblesse, un piège qui nous empêche de penser ou d'agir de façon juste et objectif. C'est un jeux très dangereux de se laisser aller dans les abysses tumultueuse de l'amour..




[HJ : Aiie.. je suis partit dans un truc la xD]

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Ven 1 Fév - 4:44

Mais qu’est-ce qu’elle attendait ? Fallait-il vraiment qu’il pousse davantage l’antipathie pour que celle-ci tourne les tallons ou , au moins, la gifle? Oh, comme le contact de sa main sur sa joue, avec sans doute une cuisante douleur, aurait affaibli les remords qui le rongeait! Justice aurait été alors faite… En partie. Car il ne pourrait sans doute jamais effacer ce baiser…où plutôt ces baisers, qui avaient été échangés l’autre soir et par sa faute. Regrettait-il ? Non. Et c’était le pire, car il savait que si il pourrait revenir dans le passé, il agirait sûrement de la même manière. Il lui semblait presque, en y pensant, ressentir encore l’empreinte des lèvres douces de la jeune fille. Merde. Pourquoi pensait-il à ça? Ce n’était ni le moment, ni l’endroit pour réfléchir à cette bêtise qu’il avait commit. Car elle était maintenant là, devant lui, le dévisageant froidement. Il avait prévu ce moment, malgré ce que ses paroles pouvaient laisser entendre. Dès le moment où il l’avait abandonné dans le parc, il avait su que leurs routes se croiseraient à nouveau. C’était simplement inévitable. Bonne ou mauvaise chose? Il ne saurait le dire.

Étrange quand même, nah? Deux préfets qui étaient là, dans le couloir, en train de se lancer mutuellement des paroles qui, non sans sens, atteignait parfois l’un du duo. Deux préfets qui s’étaient embrassés lors d’une soirée un peu trop arrosé. Deux préfets qui ressentaient une animosité atténuer par quelques choses qui n’était pas explicable…Du moins, c’était l’avis de Gab. Peut-être se trompait-il. Deux préfets qui se regardait face à face, l’un conscient de la méchanceté de ses paroles et regrettant amèrement à avoir à agir ainsi et l’autre…En faite, il n’en savait rien. Non. Tout ce d’on il était sûr, c’était qu’il avait en face de lui une fille extrêmement belle, sympathique, sociable et populaire. En gros, son reflet en inversé. Bon, d’accord, il était lui-même canon, mais passé ce détail [ modestie powaaa!]…Le serpy n’était pas celui qu’on venait voir pour quémander des conseils ou bien ne serai-ce que pour faire la conversation. Et à chaque fois qu’il songeait sérieusement à s’expliquer à Chloé, lui démontrer qu’il n’était pas un si mauvais type –au contraire de sa manière d’agir-, ces arguments revenaient dans sa tête. Alors, il revenait au même point. Ce taire. C’était, et ce sera toujours, la meilleur solution. Et pourtant, ce fût des mots en total contradictions aux mensonges qu’il essayait de faite gober à son cerveau, qui sortit de sa bouche.


- Tu pense que je suis un salaud, pas vrai?

Le fond de sa pensée. À l’état simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Ven 1 Fév - 23:25

Chloé fut surprise de la question du vert et argent, elle commençait à le connaître un peu et savait par conséquent qu'il était de nature assez direct, mais de là à lui demander cela. Que pouvait-t-elle répondre à cela ? Oui. Ou non.. Ou alors un simple "je ne sais pas" ? Il lui rester également l'option : . Mais Chloé n'étais le genre de fille qui se défilait au moindre problème, ni qui reculait devant une difficulté. Elle regarda intensément le jeune homme, il avait vraiment une sale petite geule d'ange, elle adorait. Bref! Il lui avait posé une question et en politesse conforme il fallait qu'elle lui offre une réponse compréhensible. Car tout ce qui se passait dans sa tête était tout sauf logique et clair. Elle avait deux solutions, soit tout faire pour recoller les morceaux, ou alors l'enfoncer, lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu'on ne jouer pas avec les filles, encore moins avec elle. Pour qui il se prenait ? Ne jamais défier une Warren , vous êtes sur de perdre.. vous n'avez aucune chance. Sauf que là maintenant, le fait que la demoiselle hésite entre ces deux choix, prouvait bien que la belle était quelque peu démunie, prise au piége devant ce beau gosse au yeux bleu. Et cela la rendait malade! Elle était une femme forte, déterminée, elle savait ce qu'elle voulait et l'obtenait toujours alors pourquoi elle était incapable de dire au jeune homme ces quatre vérité sans aucun remord ou regret ? Pourquoi elle essayait de se convaincre que Gabriel ne l'avait pas prise pour "une de plus" ou une aventure sans lendemain, sans attachement, sans sentiments. Parce Que ce vert et argenté lui faisait un effet fou, il l'avait drogué, ou manipulé ? Ce n'était pas possible qu'elle hésite avant de faire la pseudo peste ou qu'elle reste planté devant lui au lieu de partir en le snobant cruellement. C'est ce qu'elle aurait fait si jamais un autre homme lui avait fait ce coup la, mais seulement voila, personne ne lui avait jamais tenu tête, ils étaient tous à ses pieds, faisaient tout pour se faire admirer d'elle. Et quand bien même, ceux qui l'avait énervé ou blessé (oui c'est l'adolescence toutes les petites amourettes.. on granit et apprend de ces erreurs) elle avait su les rembarrer comme il faut, elle avait su les descendre de leur piédestal et les enfoncé plus bas que terre. Chloé n'étais pas une starlette sans cervelle, bien au contraire, elle était les deux à la fois, chut.. Regardez! Sa démarche, son allure, sa classe, son argent, sa beauté.. [Modestie.. powwa 1.1], son seule défaut était peut être de voir le bien partout et d'être un brin naïve, un zeste amoureuse de l'amour.. mais elle se voiler la face, évidemment, comme toujours.


La jeune fille remit en place une mèche rebelle de ses long cheveux brun, et observa à nouveau le jeune homme, de haut en bas, sans ciller. Elle mit fin à ses pensées despotiques, et ne se retenant plus éclate sans se préoccuper de la déferlante glaciale qui s'abattait dans son tout son corps, elle avoua tristement mais sincérement, en essayant de garder le même sourire glaciale, sans lui montrer que tout cela la touchait, lui faisait mal :


"Non, tu crois ? Tu t'es servit de moi Gabriel ! On a prit du bon temps tout les deux, on a passé une bonne soirée, mais c'est fini. On s'oublie! C'est ce que tu veux non .. c'était quoi ta phrase déjà.. ah oui "c'est la première et dernière fois qu'on se voit". Tu as tout d'un gentleman on te l'avait déjà dit ?"

Soupire.
Oui c'était un connard, ou du moins il c'était comporté comme tel.

"Je crois que tu l'a ta réponse"

Saveur amer d'un homme interdit.. (by Lou)

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Sam 2 Fév - 0:43

Un instant de silence indéfinissable avait salué sa question. À quoi s’attendait-il? Une négation? Une gifle? Lui-même ignorait ce qu’il souhaitait. Alors il se contentait d’attendre, les bras résolument croisés sur son torse musclé, tentant de faire disparaître ce malaise imminent qui croîtrait en lui sournoisement, lui conférant un air crispé. Puis vînt la réponse. Direct. Crue. Difficile à digérer. Mais en même temps, accueilli avec un tel soulagement! Ce ressentiment qu’éprouvait la jeune fille à son égard était une chose normale et le contraire l’aurait grandement étonné. Maintenant plus que jamais, il aurait aimé lui expliquer. Qu’il avait agit ainsi parce que comme tout mec ordinaire et constitué dans les normes, il avait éprouvé l’envie d’embrasser la jeune fille et que, mélangé par l’alcool, il avait manifesté cette envie. Qu’en temps normal, il se serait contenté de rester silencieux et distant pour éviter une situation dans le même calibit, sachant pertinemment qu’il ne pourrait jamais se permettre d’entretenir des relations durables avec qui que ce soit. Qu’il devrait se contenter de ce genre de soirée qui ne menait nul part. Mais que ce soir là, ça avait été différent. Il s’était ouvert à l’adolescente. Oh, pas énormément, mais venant de Gab, s’était déjà un miracle. D’habitude, il mesurait amplement l’ampleur des conséquences. Pourquoi alors, avait-il agit ainsi? Lui-même ne pouvait pas répondre à cette question. Ou plutôt oui, il le pouvait. Mais il préférait éviter.

Gentleman? Il ne l’avait jamais été. C’était d’ailleurs une part du problème. En faite, en temps normal, il était plutôt respectueux avec les filles – sauf les serpentards. Il était de ceux qui les considéraient comme des personnes avant tout, et non des objets sensés assouvir le désir des hommes. Bref, sa propre attitude le décourageait. Présentement, il était encore plus conscient de l’influence que Chloé pourrait avoir sur lui. Et ça le troublait. Alors dans ces cas-là, il préférait jouer au mauvais type. Pour ne pas se blesser. Pitoyable pour un mec, nah? Mais aussi, pour ne pas décevoir la gryffondor. Une fois, c’était suffisant. D’un ton cassé, il finit par dire :


- J'aurais préféré ne pas avoir à agir ainsi.

Voilà. C'était dit. Point la barre. Advienne que pourra! " I don't know who I am, but I Know what I'm not.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Sam 2 Fév - 23:43

Chloé était immobile, glacé. Pour une fois elle ne controlait pas la situation, ni antissiper ces paroles ou ces gestes. Pas avec Gabriel, rien n'étais faux, illusoire, superficielle. C'était la réalité, et cela lui faisait peur, peur d'avoir mal, d'être blessé. Mais il ne devait jamais savoir, jamais.

Chloé n'en revenait pas, le jeune homme venait de lui dire qu'il aurai préféré ne pas à avoir agit comme il l'a fait, alors pouuoi l'avoir fait ? Aucunes escuses valable, c'était un connard ou un lache. Fin de l'histoire. Elle aurai voulu pu s'évaporer, n'être plus là, elle ne supportait plus de le voir en face d'elle sans pouvoir le toucher, le gifler, ou bien l'embrasser.. NOn! Stop! Elle répliqua froidement :

"Je crois que tu aurais du y penser avant."

C'est vrai non ? Il aurai du réfléchir, mais elle aussi ? Non, elle n'avait pas le mauvais rôle, généralement quand on embrasse quelqu'un c'est pour construire quelque chose, parcequ'on apprecie particuliérement la personne. Sauf si c'est un coup d'un soir, mais comment savoir ? Et si ? Et peut être pas .. Bref.


[Oups post minable.. dsl.. je mangeait en même temps]

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Sam 2 Fév - 23:58

Wah! Vive la logique de cette phrase! Gab ferma les yeux brièvement, prenant une profonde respiration pour empêche ses pensées de formuler des phrases concrètes. Une odeur douce parvint à ses narines...Étais-ce celle de Chloé ? Rouvrant ses paupières, il porta son regard au fond du couloir. Bah dit donc...ils étaient doués pour discuter dans des lieux appropriés ! D'accord, il se détournait du sujet. Mais il préférait ne plus y réfléchir. C'était clos, nah? L'adolescente pensait qu'il était un connard. N'étais-ce pas ce qu'il voulait? Non. Et il savait très bien pourquoi. Ce qui le troublait davantage.

Oui, il avait peur. Peur qu'il puisse justement, éprouver des sentiments plus forts pour la jeune fille. À quoi bon? L'amour ne servait qu,à une chose : blesser. Alors merci, mais il avait déjà eu son lot de souffrance! Pas la peine d'en rajouter! Et puis, était-il prêt à se confier? Non plus. Et il ne le serait jamais. Alors du coup, ça aurait pût faire 2 personnes de tristes. Pas la peine d'aller jusque-là. Dans ce sens, pouvait-on dire qu'il avait bien agit en faisant clairement comprendre à Chloé que ce n'avait été que pour un soir ? Bon, sa conscience approuvait sa version, mais la gryffondor n'en pensait pas moins qu'il était un sale type. La vie...si compliqué. Quant à lui, il ne valait pas mieux. Reposant son regard sur Chloé, il finit par lâcher dans un soupir:

-Et alors? Qu'es-ce que tu compte faire? M'insulter? Me gifler? Partir? Vas-y, je suis ouvert à toute proposition.

Ses paroles étaient étranges, et il en était vaguement conscient. Mais cette situation le laissait amer , mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Dim 3 Fév - 15:07

Chloé arqua un sourcil, très bonne question en effet, qu'es ce qu'elle comptait faire ? Maintenant ? Le gifler ? D'accord, mais ensuite ? Cela servirai à quoi au fond, elle n'étais même pas sur que cela la soulage, bien au contraire même. Et lui, il avait envie de se faire frapper, question idiote, c'était évident que non puisqu'il s'en foutait royalement de son comportement et de tout le reste, ce n'était qu'un profiteur! En fait c'est à revoir pour la gifle.. Chloé soupira doucement, elle en avait marre, marre des histoires à problèmes, marre de tous ses petits rebelles qui se croyait supérieur, marre de cette boule dans le ventre qui la faisait frissonner, marre de ce qu'elle ressentait quand elle plongeait son regard dans celui du vert et argent. Et puis en plus il était dans es maisons opposé, c'était un double problème. Une histoire impossible, dès le début. Et si ?


Elle se rapprocha un peu plus du jeune homme, près à lui en décoller une, oui c'était décidé il la méritait sa gifle, et comme il semblait presque la lui demander, il serai d'accord sur au moins un point, elle leva la main mais ne l'abaissa pas tout de suite, sans s'en rendre compte elle se perdit dans les tumultes des vagues océane des pupilles du jeune homme, elle se noyait. Non! Elle se reprit et murmura doucement pour lui donner du courage :

"C'est si gentiment demander.."

Sa main se perdit dans les cheveux du jeune homme, elle les caressa quelques secondes puis le regarda, toujours aussi belle, toujours aussi naturel. Elle ne pouvait pas le gifler, c'était trop lui demander, pas maintenant. Il avait l'air de regretter, pire, d'avoir peur de s'engager, ou du moins c'est ce qu'elle croyait, ou espérer ? Tout se mélangeait, elle entrouvrit les lèvres et répéta :

"Gabriel, tu sais bien que tu le mérite.."

Oui il devait payer pour ce qu'il avait fait, mais après tout il n'avait rien fait de mal, hey Chloé réveille toi! Elle ordonna à sa main de bouger de se claquer violemment sur la joue du jeune homme, et puis de partir furieuse, digne, la tête haute, cherchant un autre homme plus beau et plus aimable. C'était tellement facile dit comme cela.. mais rien n'était facile. Rien.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Lun 4 Fév - 2:09

Pendant un instant d'espérance, il avait crût qu'elle le frapperait. Il avait alors fermé les yeux légèrement, attendant avec impatience le contact brutal qui le tirerait de cette réalité d'on il était peu fier. Peut-être espérait-il qu'ainsi, ils seraient quittes. Ou bien, qui sait,peut-être cherchait-il à effacer sa douleur par la souffrance physique d'une belle gifle. Mais même dans ce cas, c'était stupide. Car la main d'une aussi jolie fille que Chloé ne pourrait jamais le blesser...N'empêche, le choc ne vînt pas. Stupéfait, il rouvrit les yeux pour voir que l'adolescente semblait hésiter. Pourquoi? C'était pourtant simple...on s'élance et on frappe! Allez...allait-il devoir lui montrer comment faire?

Il sentait l'irritation le gagner lorsqu'il entendit les paroles murmurées par celle-ci. Il acquiessa silencieusement, surprit de voir que la main de la jeune fille avait plongé non pas sur sa joue, mais dans ses cheveux. Oulah! Qu'es-ce qui se passait? Gab n'était plus très sûr de comprendre là...La gryffondor semblait troublée. C'était de sa faute, encore. Décidément, il était vraiment le dernier des sales types. Mais au moins, cela lui prouvait qu'il avait raison depuis le début. Sa présence ne pourrait qu'être négative pour Chloé. Ce qui le renforça dans ses convictions et sur la manière <a agir...

Car oui, il le méritait. Méritait de se faire insulter, gifler ou n'importe quoi du même genre. Et si la jeune fille semblait hésiter, pour une raison quelconcte qui échappait à son cerveau masculin, il allait lui donner des raisons supplémentaires pour qu'elle puisse faire sortir ces émotions . Même si sa technique n'était pas des meilleures. Un léger sourire au lèvre, il dit:

- Tu veux que je t'aide?

Il n'attendit pas de réponse. Se penchant vers la jeune fille, il déposa un léger baiser sur ces lèvres. Puis sa redressa, reprenant sa position initial. Il n'était pas sans ignorer que ce simple contact l'avait fait à nouveau frisonner. Oui, lui, Gabriel Walf, semblait ressentir quelque chose de plus fort que de l'amitié pour Miss Warren. Et c'est ce qui le poussait à agir comme un idiot. Pour éviter que ces sentiments grandissent. Illogique, nah? Mais après ce qu'il venait de faire, la gfle ne saurait sûrement pas tarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Lun 4 Fév - 23:02

Chloé ne s'y attendait pas, évidemment qui s'y aurai attendu ? Elle sentit les lèvres douces de jeune homme se poser sur les siennes l'espace d'une seconde, tout se passa très vite, mais dans un mouvement tendre. Elle observa Gabriel, heureuse, ou dégoûté par son attitude ? Elle même ne le savait pas. A quoi es qu'il jouait avec elle, c'était une blague ? Il venait de lui offrir une raison supplémentaire pour qu'elle le haïsse de tout son être, de toute son âme. Et cela semblait marcher, a moitié. C'était déjà un début, mais cela faisait aussi atrocement mal, c'était blessant, cruelle. Il s'amusait avec elle, et le jeune fille n'avait même pas envie de lui répondre ou de chercher à comprendre. Plus maintenant. Il y avait des limites à ne pas franchir. Et le jeune vert et argent avait même fait quelques pas après celle ci. Mais pourquoi ? Pourquoi il devait refaire la même erreur ? Mais es que c'était vraiment une erreur au fond ? Peu importe.. Chloé releva ses yeux vers lui, elle le fixa une seconde, deux..

Une larme perla sur sa joue.

Elle secoua un instant la tête, la jeune fille était toujours belle, mais à cette instant précis on pouvait percevoir une facette de la personnalité de Chloé : la sensibilité. C'est comme si le jeune homme venait de blesser la blanche colombe, la jeune fille paraissait si fragile. Cela lui arrivait pratiquement jamais, sauf quand il s'agissait d'un problème avec son père ou Cait'. Elle se sentait tellement mal ..

*Tout est j'ai la vague à l'âme je ne sais trop pourquoi ..* (by vanessa)

Elle resta silencieuse, glacée par les paroles et le geste déplacé du jeune homme, c'était comme si il avait profité une nouvelle fois d'elle. Elle était mitigé entre un sentiment de joie, de chaleur se souvenant de la douceur e ses lèvres, et entre une haine profonde à l'égard du vert et argent. Elle ne dit rien, elle tourna les talons, ses cheveux déambulant jusqu'au bas de son dos. Puis commença à partir, espérant peut être au fond d'elle qu'il la rattrape et l'embrasse de nouveau.

L'espoir fait vivre.. Mais trop d'espoir tue..

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mar 5 Fév - 5:46

Zut. Pourquoi fallait-il absolument qu'il fasse tout ce qu'il ne voulait pas faire? Car à l'origine, sa manoeuvre avait pour vu de ne pas blesser Chloé.Or, c'était l'inverse. Était-il idiot à ce point pour ne pas faire preuve de discernement? Et après tout, comment pouvait-il savoir ce qui était le mieux à faire? N'avait-il pas des bonnes raisons? Il voulait protéger Chloé et lui-même de souffrances inutiles. C'était un but noble, nah? Et pourtant, Gab n'était pas satisfait.

C'était clair : il se serait giflé lui-même! Comment pouvait-il agir avec autant d'anti-pathie envers cette jeune fille ? Comment pouvait-il oser jouer ainsi avec elle, comme si cette gryffondor n'était qu'une vulgaire poupée, une ado ordinaire qui aurait servi à accompagner sa solitude? Et pourtant, ce n'était pas le cas! Il n'était pas un sale type, malgré l'impression trompeuse qu'il tentait de donner de lui. Mais étais-ce réellement une bonne idée? Car à présent, il pouvait clairement voir une larme rouler sur sa joue.

Ce fût un coup à l'estomac. Plus puissant qu'une gifle ou autre contact physique du même genre. Plus brutal qu'une insulte ou la colère elle-même. Plus révélateur que des paroles, des phrases qui en fin de compte ne veulent rien dire. Plus puissant qu'un réveil-matin. Mais les comparaisons n'étaient pas nécessaire, car le sentiment était là : il avait blessé cette rouge et or alors que c'était ce qu'Il voulait justement ne pas faire. À ce moment précis, il sentit une décharge électrique secouer son corp tout entier. Le mal était fait. Malgré ses tentatives - purement masculine et catastrophiquement imbécile- de justement, ne pas lui causer de peine. Peut-être qu'en fin de compte, il l'était. C'est-à-dire un salaud. Mais alors, il n'avait plus rien à perdre. Rien. Ce fût pour cette raison qu'il se précipita vers elle, l'empoignant doucement par le bras pour l'obliger à pivoter dans sa direction.

Il ne savait pas ce qu'il allait dire, ni ce qu'il allait faire. Une chose néanmoins était clair dans son esprit : cette fille, jolie et sympathique, allait devoir sourire. Car voir ce cristal couler sur sa joue, l'avait bouleverser plus que ce que son expression, neutre et indéchiffrable, pouvait en témoigner. À ce moment, les mots vinrent d'eux-même :

- Pardon .

C'était simple. Mais pour lui, ça voulait tant dire. Pardon de t'avoir insulté. Pardon d'avoir abusé de ta confiance. Pardon d'être la cause de tes larmes. Pardon d'être un idiot. Pardon de t'avoir embrassé. Pardon de ne pas avoir fait attention à ce que tu pensais.Pardon. Dans ces six lettres et ces six sens. Pardon. Dans son intégralité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 6 Fév - 1:16

Chloé sentit la main chaude de Gabriel se refermer doucement sur son bras, l'obligeant à pivoter doucement en sa direction, elle le regarda, plongeant ses yeux clairs dans l'océan mouvementé du jeune homme. Elle essaya de percevoir une émotion, de déchiffrer une émotion quelconques du jeune vert et argent, et à sa surprise elle cru percevoir de la culpabilité, de la sincérité et une étrange tendresse, un regard attentionné, presque protecteur. La jeune fille n'avait pas fait psychose, mais elle pouvait ressentir cela, et cela la fit sourire intérieurement, car peut être qu'au fond de lui Gabriel Walf n'étais pas un connard, c'était ses rêves qui devenaient réalité. Elle voulait s'accrocher à cette espoir. Elle préférait croire qu'il était quelqu'un de bien, plutôt que de le haïr, le définissant comme le dernier des salaud finie. Elle resta quelques secondes à le contemplé, doucement, ses yeux balayant le visage du jeune homme, elle le connaissait presque par cœur maintenant, ses yeux turquoise, un petit nez aquilin, des joues assez fine, la courbe de sa bouche.. tout n'était qu'un magnifique dessin qu'elle regardait avec amertume.

Puis vint une parole, un mot. "Pardon". C'était simple et facile. Mais dans ce mot Chloé perçut toute l'intensité de son pouvoir, pour Gabriel c'était une véritable confession, la façon ont il l'avait dit, et son regard posée sur elle, avec douceur et confusion. C'était comme si il c'était mis à genoux pour se faire pardonner, comme si il lui avouer qu'il c'était mal comporté. Il reconnaissait ces faits et gestes et il agissait en conséquence. Chloé ne pouvait plus l'insulter de lâche, plus maintenant. Il c'était ouvert encore une fois à elle, si ce n'étais pas un signe cela alors qu'es ce que c'était ?

La jeune fille se rapprocha un peu plus de lui, et posa sa main sur sa joue, la caressant doucement, tendrement. Un cristal argenté roula à nouveau sur sa joue, effacé dans la courbe d'un sourire naissant. Elle lui pardonnait, évidemment, elle n'aurai pas pu lui en vouloir, ou l'envoyez sur les roses, non bien sur que non elle en était incapable, pourquoi ? Bonne question; A cette instant précis elle avait envie qu'une seule chose, se blottir contre lui, sentir les bras musclé et protecteur du jeune homme l'encercler, ressentir la tendresse que Gabriel lui offrait, se perdre dans son odeur délicate, fermer les yeux et rester quelques minutes ainsi, dans un rêve. Elle entrouvrit les lèvres et murmura en tremblant:


"Je te pardonne."

Elle mit ensuite en oeuvre ses pensées les plus sincères, et posa sa tête sur l'épaule du jeune homme, se laissant dangereusement bercé par la cadence de Gabiel. Plus rien n'avait d'importance. Elle ne voulait pas, plus se prendre la tête, elle voulait juste quelques secondes contre celui qui la faisait frémir. Juste quelques secondes.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 6 Fév - 1:49

Le silence. Encore. Mais cette fois, il n'était pas pesant. Il faisait partie de ceux qui ne veulent pas ce taire. De ceux qui transportent des mots et des phrases, mais aussi des émotions et des sentiments, le tout par un regard et cet absence de parole. Gab pouvait voir beaucoup de chose dans les yeux de la jeune fille. Et son désir le plus sincère dans l'immédiait avait été de les voir dénués de tristesse. Ce qui était chose faite? Il n'aurait pas sût le dire. Après tout, il n'était qu'un mec. Et ses analyses ne valaient pas grand chose.

Une larme avait à nouveau roulé sur sa joue et Gab se mordit légèrement les lèvres par colère. Envers soi-même. Mais le liquide sâlé fût suivie d'un sourire qui réchauffa le coeur glacial du serpentard. Puis, vinrent quelques mots. Simple. Semblable aux siens. Mais qui voulait tant représenter pour lui. À ce moment, néanmoins, il ne savait pas quoi faire. Encore typique. De sa personne. Que devait-il faire? Laisser ce silence appaissant combler le vide?

Fort heureusement, Chloé élucida la question en posant sa tête sur son épaule. Souriant faiblement, le vert et argent posa une main derrière son dos, caressant de l'autre les cheveux de la gryffondor. Il mettait dans ces simples gestes énormément de douceur, mais en même temps, on pouvait voir dans ces yeux cet appréhension qui ne le quittait jamais. Car le présent...était toujours différent à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 6 Fév - 2:11

Chloé se décolla doucement de la chaleur et de la douceur de Gabriel. Elle reprit sa place d'origine, un peu plus éloigné et ne put s'empêcher de plonger son regard dans celui du jeune homme. Ils étaient entrain de tomber dans les bras l'un de l'autres.. c'était inévitable. Elle passa une main dans ses longs cheveux et passa la main sur sa joue, l'essuyant de toute humidité. Mais à cette instant là, plus qu'un autre, Chloé était vraiment sublime. Comme quoi ce n'est ni les paillettes ou le maquillage qui font naître la beauté chez une personne, mais ce qu'elle ressent, ce qu'elle dégage, ce qu'elle transmet. Elle baissa les yeux, doucement. Puis une jolie voix s'envola de ses lèvres :

"Je.. je crois que je vais retourner dans ma salle commune"

Elle ne savait pas quoi dire d'autre, évidement qu'elle aurai aimé rester avec Gabriel, elle aurai voulu l'inviter en cachette et se blottir dans ses bras allongé sur les confortables canapé rouges et or, ou elle aurai était prête à le suivre dans les cachots. Elle aurai voulu rester encore, et toujours plus longtemps en présence du vert et argent, parce qu'elle se sentait bien en sa compagnie, elle pouvait se confier à lui, rigoler, boire ou danser. Il n'y avait pas d'interdits, que de la tendresse, de la sincérité, de l'affection, du désir. Mais Chloé savait que Gabriel ne lui dirai pas "mais non, restons encore un peu ensemble". Elle aurai voulu certes, mais c'était tellement improbable.


*Car tu adores te prendre aux jeux d'un amour plein d'entraves..*

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Mer 6 Fév - 4:35

Elle s'éloigna, reprenant sa position initiale et Gab prit plaisir à plonger ses yeux dans les siens. Il savait qu'à partir de ce moment, il n'y avait plus de possibilité de retourner en arrière. Car là, à coup sûr, il agirait comme un manipulateur. N'avait-il pas fait son choix en demandant pardon à Chloé? Oui. Et pour l'instant, il ne regrettait rien. Mais il craignait ce moment où le silence serait rompu, remplaçé par des mots à lequel il devrait répondre. Et il y avait un autre problème : il ne désirait pas penser à l'avenir. N'avait-il pas ses droits? Son passé ne lui avait amené que des choses vaines,inutiles et cruelles. Alors, pourquoi penser à une chose que le futur pourrait lui enlever? Non. Mieux vallait vivre dans le présent.

Il l'observait. À nouveau appuyé sur son mur, de cette manière qui nous donne envie de lui demander son secret. De ce visage qui ne laisse rien passer, pas même cette lueur d'ingérence et d'appréhension qui passait dans son regard quelques minutes auparavant. De cette attitude faussement désinvolte qui lui colle à la peau, lui donnant cet air mystérieux. Détaché. De tout. Mais ce n'était qu'une façade. Un masque de protection qui ne servait à rien si on prenait la peine de lui parler. Ce que cette gryffondor avait fait. Si belle...si sublime! Intelligente, drôle, respectueuse. Voilà les qualités qu'il avait découvert d'elle, à travers des mots lançés au hasard dans une conversation qui aurait pu s'avérer infructueuse. Elle était l'inverse de sa personne. Mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent? Gryffondor. Serpentard. C'était des maisons qui vivaient en luttes depuis si longtemps...Et voilà que leurs préfets, gens sensé les représenter, se regardait, sans haine.
Pas de retour en arrière.
Impossible.

C'était ces mots qui résonnaient dans sa tête lorsque la rouge et or prit la parole. Gab haussa légèrement les sourcils, seul émotion qu'il se permit de montrer. Déjà ? Étais-ce vraiment nécessaire? Il aurait voulu lui parler. Ou pas. Il ne savait pas trop. Mais partir immédiatement...Ça sonnait étrangement à ces oreilles. Comme-ci, cette fois, c'était elle qui le laissait en plan. Ou plûtot, que ce n'était qu'une rencontre d'excuse. Nah...ça ne lui plaisait pas. D'autant plus qu'il savait que, comme d'habitude, son analyse de la situation était complètement bidon.Toujours appuyé sur ce mur, il finit par dire:

- Déjà?

Il n'était pas clair. Allez Gab...va au fond de tes pensée! Et puis, ce n'était pas 3 mots de plus qui allaient l'achever...

- J'aurais aimé qu'on discute.

Discuter. C'était bien le mot. Rare, venant de la bouche de ce serpentard d'habitude si silencieux. Il détestait les phrases. Méprisait les discussions...Et pourtant...Mais n'étais-ce pas une bonne chose? Comment , sinon, pourraient-ils espérer ne pas blesser à nouveau la jeune fille si ils se laissaient sur cette situation qui avait seulement un demi-sens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Jeu 7 Fév - 19:33

Chloé n'en croyait pas ses oreilles, il venait de lui demander de "discuter" ? Pourquoi ces trois mots, aussi simple soit-il sonnaient étrangement faux dans la bouche du beau Serpentard ? Parce Qu'il ne parlait pas beaucoup d'habitude, surtout pas à elle, pas après ce qu'il lui avait fait. Mais tout avait changé, dès l'instant ou il lui avait demandé pardon, et ou elle à son tour avait accepté ses excuses, ils c'étaient fait une promesse, ils c'étaient ouverts l'uns à l'autres, et ils ne pouvaient plus reculer, pas maintenant. Elle le regarda avec amusement, puis remettant une mèche rebelle des cheveux clair et en pétard du jeune homme, elle lui murmura pour le taquiner :

"Tu veux discuter ? ... Toi ?"

Elle lui fit un léger clin d’œil et s'assit sur un banc en marbre, qui comme par magie venait d'apparaître non loin des deux jeunes gens. Formule informulé de miss Warren, elle commencer à avoir es fourmis dans les jambes à force de rester debout. Elle s'y installa donc confortablement et releva la tête vers Gabriel, un jolie sourire se forma sur ses lèvres et lui demanda doucement :

"Tu as passé une bonne journée ?"

C'était fou cela.. il était entrain d'entamer une conversation.. et chose encore plus impressionnante, c'était à la demande u beau et mystérieux Serpentard. Oui Serpentard.. un amour interdit.. un amour qui se montrerai pleins d'entraves.. mais ne pensons pas à l'avenir.



*Vivez le moment présent*

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Ven 8 Fév - 21:38

Bon, d'accord, ça paraissait étrange. Venant de la part d'une personne qui en temps normal, se contente au strict nécessaire en matière de parole. Qui évite de prononcer des phrases sans sens et qui n'apporteront rien à la conversation. Oh, il était toujours le même garçon. Sensible et antisociable. Semi antipathique. Mais il venait de demander pardon à une fille, chose qu'il n'avait jamais fait auparavant. En faite, il n'avait jamais quêté les excuses de personnes. Alors du coup, une exception en entraîne une autre. Et puis, comment aurait-il pût se résoudre à laisser partir la gryffondor après ces méchancetés, suivis d'une immense tendresse, qui leur ont tenu lieu de conversation? Non. Valait mieux mettre les choses totalement aux clairs.

La jeune fille avait fait apparaître un banc et le serpentard apprécia mentalement cette compétence qu'elle semblait avoir, les sortilèges informulés. Ce devait être une bonne sorcière. Quant à lui, il était plutôt manuel. Il se débrouillait plutôt bien dans les duels, mais sa force était et restera toujours, les potions. De toute les couleurs. Ambré, clair, pâle. Dégustative ou guérisive. De toute les variétés. Mais ces meilleurs restaient ceux pour purger notre corps de l'alcool. Très utile. Elle lui lança un clin d'œil et il répondit par un léger sourire. Puis, elle lui posa une question anodine. Gab prit ce même air faussement désinvolte, se contentant d'hausser les épaules. Ce n'était pas de cela qu'il voulait discuter. Car sa journée étant complètement banal, parler de celle-ci serait une perte de temps. Un échange futile de chose inutile. Un gars peut changer. Mais pas aller à l'encontre de ces principes. Légèrement ennuyé, le vert et argent prit la parole:


-Chloé…ça va nous mener où, tout ça?

Voilà. Encore une fois, il était direct. Mais il voulait savoir. Tout simplement. Pour savoir où il allait. Et donner une bonne gifle à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Sam 9 Fév - 22:45

Chloé soupira légèrement, pourquoi es qu'il fallait toujours que le jeune homme trouve des complications. Elle le regarda intensément, se perdant l'espace de quelques seconde dans l'océan de son regard, il était beau, tellement beau.. Il se posait des questions, elle aussi de toute façon, pourquoi ? Comment ? Peu importe..

De quoi la demoiselle avait envie ? D'être avec Gabriel, ou bien juste d'un moment de tendresse ? La réponse était clair, la tristesse profonde et glaciale qu'elle avait ressentit lorsque le jeune homme lui avait dit qu'il ne se reverrai plus lui avait prouvé qu'elle tenait véritablement à Gabriel.. pourquoi pas apprendre à le connaître, à laisser fleurir des sentiments entre eux, profiter d'être ensemble et connaîtes des moments interdits..

La question était maintenant simple, e quoi avait envie LE jeune homme, Gabriel, le grand jeune homme ténébreux aux yeux ravageurs, le beau gosse musclé un peu bad boy et doux au fond. Le solitaire, le beau mec inaccessible.. Qu'es ce qu'il ressentait, qu'es ce qu'il voulait et qu'es ce qu'il attendait d'elle, Chloé warren. Là était la véritable question.

La jeune fille ne put s'empêcher de poser sa main sur celle de Gabriel, contact, légère bouffée de chaleur, il avait vraiment quelque chose de spéciale, qui la rendait folle, qui la rendait heureuse. Mais les personnes qui te font le plus de plaisirs sont ceux qui sont capable de te faire le plus de mal également. Elle resserra un peu plus son étreinte, puis murmura doucement :


"De quoi tu as envie .. toi ?"

Elle attendait une réponse claire et sincère.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Walf
Préfet(e) des Serpentards
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 25
Localisation : Bof, là ou ailleurs, quel différence ça peut faire?
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17 ans
Famille/Amis/Ennemis:
Club:

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Dim 10 Fév - 20:56

Question troublante. Parce que voilà, Gab n'était pas sûr de savoir ce qu'il voulait. D'un côté, il désirait voir cette jeune fille heureure. La tenir dans ses bras, tout simplement...Mais d'un autre, sa personne était en totale contradiction avec la première affirmation. Comment l'adolescente pourrait-elle, justement, éprouvé du bonheur en sa compagnie? Il était l'antipode de ce mot.Les longues conversations, ce n'étaient pas dans ses habitudes. Il était de ceux qu'on appelle les solitaires...

Pendant quelques secondes, il resta silencieux à observer la jeune fille, presant à son tour sa main dans la sienne. Elle était belle. Mais pas seulement physiquement. Sa douceur se transfigurait dans son délicat visage et dans ses yeux si brillants. Comment lui dire qu'il ne savait pas ce qu'Il recherchait? Pourquoi la troubler avec ses réflexions toujours aussi compliqués et négatives?Certaine chose était si simple...comme ce frisson qui le secouait chaque fois qu'il posait ses yeux sur elle. Cette volonté de fer qu'il avait de ne pas désirer la blesser. Cette sensation brûlante qui l'avait prit lorsqu'il avait posé ses lèvre ssur les siennes. Non. Certains signes ne trompaient pas...Oh, il n'était pas en train de dire qu'il était en amour avec celle-ci. Mais il savait que plus tard, des sentiments plus profonds pourraient se développer...N'étais-ce pas ce qui l'effrayait tant? Allez...la réponse ne pouvait plus attendre.

-Pour le moment? Être avec toi.

Plus tard? La même chose, sûrement. Mais la vie avait cette fâcheuse habitude à lui enlever toute les personnes qu'il appréciait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Warren
Modo - Préfet(e) en Chef
avatar

Nombre de messages : 1833
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007

Feuille du sorcier
Année d'étude: 17
Famille/Amis/Ennemis:
Club: Duel, journal, musique...

MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   Dim 10 Fév - 21:09

Chloé regretta amèrement d'avoir posé cette question un instant, et si il lui disait qu'il n'en savait rien, ou bien qu'il ne voulait pas d'elle. C'était possible cela ? Que l'on rejette une Warren, évidemment que non. mais c'est-t-on jamais.. Non si jamais Gabriel lui avouait qu'il ne l'avait désiré rien que l'espace d'une soirée elle n'était pas sur d'apprécier. Elle aurai voulu se mordre les doigts pour destresser, mais ce geste aurai fait un peu déplacé et puis le voila qui entrouvraient les lèvres.. il allait enfin lui répondre ..

Le demoiselle ne put s'empêcher de sourire, un sourire un peu plus rayonnant que d'habitude, Gabriel venait de lui dire qu'il avait envie d'être avec elle, tout était clair maintenant, il n'avait pas joué avec elle mais il avait eu peur, peur des sentiments étrangers qu'il ressentait peut être ? Et puis peu importe.. pour le moment il était ensemble, c'est tout ce qui importait. Elle le regarda avec beaucoup de tendresse, autant qu'elle put en mettre dans son regard, et murmura doucement :


"Alors pour le moment, je pense que nous voulons la même chose."

Elle resserra un peu plus la main du jeune homme, en pouvant s'empêcher de le regarder, dans les moindres détails, elle ne se lasserai jamais de contempler ainsi le jeune ténébreux. La jeune fille lui adressa un petit sourire complice, puis jeta un coup d’œil autours d'eux. Il n'y avait personne, c'était assez étrange, lors des heures de pointes il y avait toujours une multitude d'élèves qui courrait partout dans les couloirs du château. Enfin bref a vrai dire elle n'en avait que faire de qui passait par là, il y avait elle, et lui, tout pour être heureuse. Elle baissa les yeux un instant, et savoura cette instant.

_________________
Cerise Forever'



Gab & Chloé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais moi j'envoi Valser.. [Pv Gab']
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Nouvelle Génération :: Poudlard :: Quatrième étage :: Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: